FAP vs. MAP

La polypose causée par un défaut dans le gène MYH (polypose adénomateuse associée au gène MYH = MAP) est une forme héréditaire de polypose qui contrairement à la FAP n’est pas de type autosomique dominant: elle se transmet selon le mode autosomique récessif.

Dans la MAP, il y a un risque accru de développement de polypes et du cancer du côlon chez les adultes ayant hérité de deux anomalies du gène MYH. Généralement, le nombre de polypes trouvés dans la MAP est plus faible que dans la forme classique de la FAP, où un dépistage chez le jeune adolescent se justifie.

L’examen du côlon conseillé pour les patients atteints de MAP tient compte d’une présentation clinique plus tardive par rapport à la FAP et comprend une colonoscopie une fois tous les 2-3 ans à partir de 25-30 ans. Par le fait que des manifestations sont également possibles dans l’estomac et le duodénum, un suivi régulier par gastroduodénoscopie est également indiqué (p. ex. à partir de 30 ans).

Le traitement dépend du nombre de polypes. Si les polypes ne sont pas trop nombreux, une ablation lors de la scopie peut être suffisante. Si les polypes deviennent trop nombreux, une ablation chirurgicale du côlon sera nécessaire.

Index